Azala festival : 40h de musique électro

Après Somarôho, Aza­­la festival sera l’évé­nement phare du mo­ment à Nosy Be, à partir de demain. Chan­gement de style et de rythme car du­rant trois, la musique élec­tro fera vibrer l’île aux Parfums. Une dizaine d’ar­tistes na­tionaux et internationaux se­ront au rendez-vous. «Nous sommes prêts», a an­noncé Henintsoa An­dria de Wow produktion.

 * Les Nouvelles : Quelle est la particularité d’Azala festival ?

Wow produktion : Par rapport aux autres festivals qui existent déjà au pays, nous voulons surtout mettre en avant la musique électro. L’idée est de proposer des soirées exceptionnelles en open air avec les pieds dans le sable et de la bonne musique. Et, à l’occasion de cette première édition, l’évènement sera teinté d’un métissage de cultures afin de promouvoir aussi la destination Madagascar, surtout Nosy Be. A part la musique, le festival met aussi le paquet sur le visuel. Nous allons proposer des jeux de lumières avec des matériels professionnels et de qualité. Et pour que les trois jours soient plus festifs, nous avons aussi intégré au programme d’autres disciplines artistiques.

* Une pléiade d’artistes sera à l’affiche…

– Une dizaine de DJ venus de divers horizons, à savoir Agnesca, Cyrilman et Micke InSula de La Réunion, Holls et Smooth de France, Weeman, Raj Tareh, Morgan et Miou de Madagascar, sont attendus. 40 heures de musique électro de divers genres variés, attendront aussi les inconditionnels. Il y aura donc de la house, de la trance, de l’ambient…

* Comment se déroulera le festival ?

Une grande parade dans  Hell Ville à Dzamanjary, débutera le festival ce vendredi à 10h avec de DJing et percussion batucada. Ensuite, toutes les soirées se tiendront à Cacao Beach à Andilana dans le dessein de capter le coucher de soleil, sans oublier que cette semaine la lune sera pleine et illuminera aussi la mer. Le samedi, à partir de 11 heures, la musique sera non stop jusqu’à 19 heures. Au programme, des performances artistiques, comme de la danse, un show de capoeira, un live de percussion… Et le dimanche, la fête se tiendra de 11 à 21 heures avec d’autres shows artistiques et une projection de documentaires. Par ailleurs, nous avons déjà aménagé un espace pour les enfants. D’autres animations seront au rendez-vous, comme l’équitation pour un séjour mémorable, du cheval au bord de la mer.

* Pensez-vous que la musique électro commence à intéresser le public ?

– Oui. Au mois de mars, nous avons organisé une grande soirée à Antananarivo et aussi à Nosy Be. Le public y avait répondu massivement présent. Comme Azala est le premier festival de musique électro dans la région océan Indien, nous espérons aussi séduire les touristes venus des autres îles voisines et même d’autres pays. L’évènement contribuera ainsi à la promotion de la destination Madagascar. La musique électronique et surtout le festival de ce genre sont déjà très prisés à l’international. Ne serait-ce que la dernière édition de Tomorowland qui a séduit des centaines de touristes.

Holy Danielle