Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Miarinarivo : 2 morts et un blessé dans un braquage

    Miarinarivo : 2 morts et un blessé dans un braquage

    Miarinarivo a été le théâtre d’un braquage meurtrier hier. Un camion d’une société de production, de collecte, de transformation et d’exportation de légumes et de légumineuses a été pris pour cible par des bandits armés.

    Deux morts et un blessé. C’est le bilan de cette attaque à main armée perpétrée par deux coupeurs de route. Un agent convoyeur ainsi qu’un agent payeur y ont laissé la vie. Le conducteur du camion a quant à lui été grièvement blessé.

    Selon une source sécuritaire, les deux bandits avaient jeté leur dévolu sur les 8 millions d’ariary transportés par l’agent payeur.

    Il était aux environs de 10 h, hier, quand les malfaiteurs ont sévi à Moraranokely, une localité se trouvant dans le district de Miarinarivo. Il s’agit sans nul doute d’un coup prémédité. En effet, les malfaiteurs savaient à quelques secondes près l’heure à laquelle le camion allait passer. Ils l’ont attaqué à deux ou trois kilomètres de la route principale, sur une route d’intérêt provincial, menant à Soavinandriana et qui dessert les zones productrices de cette localité. Pris au dépourvu, les occupants du camion n’ont pas eu le temps de reculer.

    En état critique

    Munis d’armes de poing, les assaillants ont réussi à immobiliser le camion sans aucune difficulté. A la vue des deux individus armés, le convoyeur et l’agent payeur ont quitté la cabine mais les bandits les ont abattus de sang froid. Les projectiles leur ont transpercé la cage thoracique de part en part. Le chauffeur a quant à lui essayé de repousser les bandits mais sa bravoure lui a failli coûter la vie. Il a reçu une balle dans le cou.

    Les deux malfaiteurs ont quitté les lieux après avoir fait main basse sur le butin. Malgré ses blessures, le chauffeur a réussi à donner l’alerte. Il a appelé la gendarmerie par téléphone. L’on sait qu’il est actuellement dans un état critique. Les gendarmes se sont rendu sur place pour les constats d’usage. Ils ont également ratissé les environs. L’on sait que les trois hommes se rendaient dans les sites de collecte pour payer les fournisseurs.

    Mparany

    Les commentaires sont fermées.