Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Revendications des Antandroy : l’Etat a capitulé

    Revendications des Antandroy : l’Etat  a capitulé

    Tout semble rentrer dans l’ordre après des tractations engagées par l’Etat qui a envoyé une forte délégation composée de natifs du Deep south auprès de la communauté antandroy à Tsiroanomandidy, durant le week-end.

    Les dirigeants du mouvement de revendications menées par le principal groupe ethnique du Sud de Madagascar, résident à Tsiroanomandidy, Antandroy, ont désamorcé la crise par la suite, en ordonnant l’arrêt de la suspension des activités sur les marchés de bestiaux après les négociations.

    La tenue d’une manifestation d’envergure organisée conjointement par la communauté et l’Etat a été donc décidée entre les deux parties durant deux journées de tractations pour clôturer les journées de deuil débutées depuis samedi dernier.

    L’Etat aurait cédé sur toute la ligne pour que les victimes de ces bavures en série renoncent à leur mouvement de solidarité, selon les observateurs. Le ministre de la Défense nationale a annoncé la mise en route du processus d’autorisation d’enquête des militaires incriminés la semaine dernière, après le déclenchement du mouvement de solidarité.

    L’inertie du régime sur les plaintes des victimes concernant les crimes commis sur des membres de leur famille ont été à l’origine de ce mouvement de solidarité de Tsiroanomandidy où la communauté antandroy a demandé réparation pour les préjudices subis. Huit individus ont été abattus par les forces de l’ordre au cours de leur mission de pacification dans le district de Tsiroanomandidy depuis le mois de septembre 2015, selon le représentant des natifs de l’Androy.

    Manou

     

    Les commentaires sont fermées.