Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Insécurité  : la gendarmerie relève le défi

    « Malgré les bons résultats obtenus en 2015, il faut redoubler d’effort. D’autres progrès sont nécessaires pour rétablir et améliorer le lien de confiance entre la gendarmerie et la population », a déclaré hier le général Didier Gérard Paza, secrétaire d’Etat chargé de la gendarmerie, lors de l’ouverture de la première réunion des grands responsables au salon d’honneur du Toby Ratsimandrava.

    A l’évocation d’un bilan succinct de l’exercice 2015, il n’a pas omis de soulever quelques points négatifs. « Le constat est amer et c’est bien dommage. La gendarmerie se trouve toujours en tête en matière de corruption. Des brebis galeuses continuent à ternir l’image de la gendarmerie à cause de leurs agissements. A cause du comportement irréfléchi de certains gendarmes, des armes sont perdues ou des casernes sont attaquées. Il faut changer tout cela. Je m’adresse particulièrement à vous les responsables. Multipliez les causeries morales. N’hésitez pas à sanctionner s’il le faut et soyez reconnaissant envers ceux qui le méritent », a-t-il indiqué.

    Le problème de moyens et l’insuffisance d’effectif ont été évoqués durant la réunion mais le général François Rodin Rakoto, commandant de la gendarmerie a fait savoir que le temps des discours est révolu. « Il faut passer à l’acte. Tout doit changer. C’est un grand défi que nous devons relever », a-t-il précisé.

    Mparany

    Les commentaires sont fermées.