Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Ministère de la jeunesse et des sports : les fédérations attendent du concret

    Ministère de la jeunesse et des sports : les fédérations attendent du concret

    L’année 2016 sera-t-elle meilleure ? Le ministre de la Jeunesse et des sports (MJS), Jean Anicet Andriamosarisoa prône la collaboration et la bonne entente entre les responsables sportives. Il est temps… d’après les fédérations sportives.

    L’annonce est faite. Le numéro un du MJS tend la main aux fédérations dans son discours lors de la présentation de vœux de son ministère. Après avoir fait état du précédent exercice qu’il a qualifié de satisfaisant, Jean Anicet Andriamosarisoa a lancé un vibrant appel à tous pour faire de l’année 2016 une année propice au développement du sport. Il a même évoqué la nécessité d’une amitié afin de faciliter l’atteinte des objectifs fixés.

    Les présidents de fédération voient dans cette déclaration du ministre une aubaine pour matérialiser enfin leur projet respectif après des années de frustration faute d’une collaboration sincère entre les parties prenantes. Cette annonce arrive également à point nommé en cette année olympique où les athlètes attendent beaucoup du ministère en matière d’aide et de soutien. Les minima sont dans la ligne de mire.  Actuellement, plusieurs fédérations se trouvent dans l’embarras du fait qu’ils n’ont pas les moyens nécessaires pour aider les athlètes dans leur préparation en vue d’une qualification aux JO de Rio.

    Remaniement

    Toutefois, à l’heure où le remaniement plane de nouveau sur la tête des ministres, le doute s’installe quant à la sincérité d’une telle déclaration. Jusqu’à preuve du contraire en effet, le MJS a fait deux poids, deux mesures vis-à-vis des fédérations, selon les informations recueillies. Si les unes obtiennent facilement de l’aide d’Ambohijatovo, les autres par contre se voient refuser leur demande. Ainsi, certaines personnalités du sport pensent que c’était une déclaration à visée politique pour embellir l’image du MJS. Comme si le bilan positif de ce dernier annoncé par le ministre n’est pas suffisant pour faire face au prochain changement de gouvernement.

    Naisa

    Les commentaires sont fermées.