Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Moramanga-Beforona : production de 1000 tonnes de gingembres

    « Le département de l’Agriculture y a laissé ses empreintes. Il appartient maintenant à ceux du Commerce et des Recherches scientifiques de faire autant ». La phrase est de Rasolonirina Alphonse, l’actuel maire de la Commune rurale de Beforona, dans le district de Moramanga.

    Cet élu s’estime avoir accompli l’exploit de parvenir non seulement à faire du gingembre le produit exclusif de sa Collectivité mais aussi à en faire produire annuellement un millier de tonnes de gingembre  « bio ». « Car nos paysans ont bénéficié  de toute une série d’ateliers de formation y afférente », explique l’homme fort de Beforona. Et de se plaindre du fait que la demande ne suit pas l’offre. A noter que le gingembre arrive à maturité à partir du mois de mai.

    Pour donner un second souffle à la commercialisation de cette légumineuse, la Commune a enjoint les « koloharena » des 13 Fokontany,  qui s’attellent à  assurer cette offre de fixer des points de collecte. Il s’agit désormais de Antsampanana-Ambatovola, Sampanan’Ambatoharanana, Sampanana Marolafy et Soakambana.

    Pour Rasolonirina Alphonse, le ministère en charge des Recherches scientifiques est également concerné puisque « le gingembre servirait aussi à fabriquer des huiles essentielles ». Sur la route de Nosibe an’Ala, un centre s’occupe de la fabrication d’huiles essentielles, mais pas à partir du gingembre.

    Rarivo

    Les commentaires sont fermées.