Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Kidnapping à Toamasina : les dix suspects écroués

    Kidnapping à Toamasina : les dix suspects écroués

    Tant attendu, le défèrement des dix personnes impliquées dans le kidnapping d’Annie et Arnaud a finalement eu lieu hier.

    Sous haute surveillance policière, les dix suspects dont quatre femmes ont quitté les locaux de la brigade criminelle pour être conduits au parquet du tribunal d’Anosy.

    Poursuivis entre autres pour association de malfaiteurs, enlèvement et séquestration, détention illégale d’armes, meurtre et complicité, ils ont été auditionnés par un magistrat du parquet avant d’être reçus par le doyen des juges d’instruction en début d’après-midi. L’interrogatoire s’est poursuivi jusqu’à une heure tardive de la soirée. Vers 20 h 30, la décision de placement en détention préventive est tombée. Pour des raisons de sécurité, leur lieu de détention n’a pas été communiqué.

    Examiner et consulter l’imposant dossier

    Prévu se dérouler samedi dernier, le défèrement n’a finalement eu lieu qu’hier, soit quatre jours plus tard, alors que l’enquête préliminaire à la Brigade criminelle a été bouclée vendredi. L’on sait que le juge en charge du dossier aurait demandé un peu plus de temps pour examiner et consulter l’imposant dossier.

    Selon une source proche du dossier, parmi les dix suspects figurent entre autres un employé du tribunal de Toamasina, les auteurs principaux du rapt dont le tristement célèbre Lejo et bien évidemment le couple qui avait séquestré les deux enfants. L’individu arrêté tout récemment par la gendarmerie quelque part à Brickaville a également été déféré avec les autres suspects.

    En ce qui concerne le magistrat qui a été placé sous mandat de dépôt à la maison de sûreté de Manjakandriana, l’on sait de sources concordantes qu’il a de nouveau été convoqué par la Cour suprême lundi dernier. Rien n’a filtré de son audition. Cette affaire risque de réserver d’autres surprises de taille.

    Mparany

    Les commentaires sont fermées.