Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Pétrole  : un « effondrement révélateur… »

    Depuis la fin de l’année 2015, l’évolution des bourses mondiales semble être dictée par les soubresauts des cours du pétrole. A chaque baisse de prix du baril, les marchés d’actions corrigent violemment à la baisse comme si la baisse de la première source d’énergie mondiale indiquait un affaiblissement de l’activité. Pourtant, cette baisse a d’abord été présentée par de nombreux économistes comme l’une des «planètes» dont l’alignement avec la baisse des taux d’intérêt et des principales devises (contre le dollar américain) serait annonciatrice d’un regain de croissance pour l’économie mondiale.

    En effet, la logique voudrait qu’une baisse du coût de l’énergie apporte un supplément de pouvoir d’achat aux consommateurs et un supplément de capacité d’investissement aux entreprises. En toute rigueur, une telle baisse devrait donc être favorable aux marchés actions. Or, c’est bien la logique inverse qui s’est imposée depuis trois mois.

    Les commentaires sont fermées.