Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Tourisme  : Diana signe un code de conduite

    Dans le cadre de la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales (Esec) et le tourisme sexuel impliquant des enfants (TSIE), 34 entités et opérateurs touristiques dans la Région Diana ont procédé le 27 janvier dernier à Antsiranana, à la signature du code de conduite pour renforcer la lutte contre l’Esec et le TSIE. Pour un engagement effectif dans la lutte contre toutes formes d’exploitation des enfants, c’en est un.

    Ce nouveau code est le signe d’une volonté ferme de la région Diana à entreprendre  les actions nécessaires, dont l’adoption de textes spécifiques, visant à assurer  l’effectivité de l’application des mesures préventives et des sanctions prévues en matière de lutte contre l’Esec et le TSIE au niveau de la région.

    Dans son discours d’ouverture, le Secrétaire général de la Région Diana qui a représenté le chef de Région a manifesté sa détermination de travailler de concert avec les autres structures dans la lutte contre l’Esec et le TSIE et d’assurer une appropriation effective de la mise en œuvre du code de conduite des acteurs du tourisme en vue de faire de ce secteur un véritable pilier du développement durable de la Région.

    Une séance de formation des acteurs du tourisme dans la région Diana a également eu lieu dans la même journée. Il s’agit d’une initiative lancée par le ministère du Tourisme, des  transports et de la météorologie à travers la Direction régionale du tourisme de Diego-Suarez, avec l’appui technique et financier du Bureau international du travail (BIT) et du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef). Un plan d’action en vue de lutter contre l’ESEC et le TSIE est également  en cours d’élaboration.

    Riana R.

    Les commentaires sont fermées.