Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    District de Fandriana  : le transport de bois réglementé

    Les  maires des 15 communes du district de Fandriana ont pris une décision rigoureuse concernant la gestion et l’exploitation de la forêt, ou plus particulièrement du bois, dans leur circonscription. Une des principales richesses du district, le bois servira donc à son développement, d’après ces élus.

    Appel a donc été lancé aux concernés pour un contrôle strict de la perception des ristournes relatives à la filière en amont, au départ de chaque commune d’origine des produits. Pour conforter la décision de ses maires, le chef du district de Fandriana, Oméga Tovoson Nanahary Razafindrapaoly, a décreté l’interdiction du transport de bois à partir de 17 heures et les week-ends sur la RN 41 reliant cette circonscription à la RN 7. Il a aussi annoncé que le district prendra les dispositions nécessaires à l’endroit des opérateurs qui ne s’acquittent pas des ristournes au départ de la commune d’origine du bois qu’ils transportent.

    Le taux de couverture forestière de ce district de la région Amoron’Imania a fortement diminué depuis plus d’une décennie, obligeant à plus d’exigence sur la gestion de son exploitation. Des milliers de familles vivant de la tradition du travail du bois dans cette région dénoncent les impacts de l’insuffisance des matières premières dans leur profession accentuée par les réglementations spéciales concernant l’exploitation des essences rares et des bois précieux.

    Manou

    Les commentaires sont fermées.