Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Sénateurs désignés : les acteurs politiques se positionnent

    Sénateurs désignés : les acteurs politiques se positionnent

    La nomination des vingt-et-un sénateurs dans le quota présidentiel a été très attendue ces temps-ci. Les «opposants» estiment qu’il ne s’agit que d’une demi-ouverture.

    Les réactions ne se sont pas fait attendre après la désignation des 21 sénateurs par le chef de l’Etat, avant-hier. Si pour certains cette désignation n’était pas une surprise, d’autres n’y trouvent aucun changement. «Il était évident que le chef de l’Etat choisiraient ces personnalités», a indiqué le député Guy Rivo Randrianarisoa, joint au téléphone hier. D’après lui, le chef de l’Etat ne pouvait désigner d’autres personnalités à part ces dernières puisque l’objectif reste la présidentielle de 2018. Il faut noter que le Tim et le Mapar ne sont pas représentés dans le quota présidentiel bien qu’il y ait d’autres partis que le  HVM.

     «Le chef de l’Etat ne peut pas désigner des sénateurs qui ne pourront pas le soutenir à sa deuxième candidature», a expliqué le député Tim. Il souligne alors qu’«aucun sénateur Mapar ou Tim n’est dans la liste pour la simple et bonne raison qu’ils soutiendront leur propre candidat en 2018». Guy Rivo Randrianarisoa estime ainsi que les sénateurs désignés par le chef de l’Etat ne représentent pas réellement la majorité, au contraire, puisque tous ces sénateurs ne sont que des pros-régime. Cependant, le député a tenu à préciser que le Tim n’a déposé aucune candidature au poste de sénateur.

    Pour sa part, la conseillère communale et non moins leader du parti de l’opposition extraparlementaire, Lalatiana Ravololomanana a indiqué que cette désignation n’est qu’une mascarade puisqu’elle ne reflète aucune ouverture. D’ailleurs, d’après elle, tous ont déjà plus ou moins été au pouvoir à un moment donné. Dans tous les cas, les 63 sénateurs sont à présent au complet et tiendront leur première session mardi prochain à Anosy.

    Tahina Navalona

    Les commentaires sont fermées.