Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Vol de nickel : nouvelle plainte d’Ambatovy #canada #sherrit #ambatovy

    Vol de nickel : nouvelle plainte d’Ambatovy #canada #sherrit #ambatovy

    Quatre-vingt tonnes de nickel ont disparu en octobre 2014. Il s’agissait effectivement d’un vol perpétré à l’encontre d’Ambatovy. A l’époque, après que l’enquête fut bouclée, le doyen des juges d’instruction de Toamasina a rendu une ordonnance de fin de poursuite au bénéfice de sept personnes, dont Maciek Pankowski, principal soupçonné.

    Le 3 février dernier, de nouveaux noms surgissent. La Gendarmerie a arrêté Maciek Pankowski à l’aéroport d’Ivato, celui-ci est actuellement placé en garde a vue au Toby Ratsimandrava à Andrefanambohijanahary en vue d’un transfert à Toamasina, la semaine prochaine. Si le transfert devait se faire dès jeudi, cela a été retardé pour cause de «maladie» : une bonne raison de le relâcher. De ce fait, Ambatovy a de nouveau porté plainte, se constituant partie civile contre Maciek Pankowski.

    Rappel des faits. Le 8 octobre 2014, la douane a découvert trois containers suspects au Port de Toamasina contenant du nickel rempaqueté au nom d’une société exportatrice de pierres industrielles et semi-précieuses. A la place du jaspe déclaré se trouvait du nickel. La veille, des clients sud-coréens qui devaient recevoir cinq containers de nickel ont découvert que quatre d’entre eux contenaient en réalité des gravillons sans valeur. Cependant, dès le 1er octobre, la Police aux frontières (Paf) d’Ivato a saisi 54 briquettes de nickel dans les bagages à main d’un passager répondant au nom de Maciek Pankowski en partance pour l’Ile Maurice. Pourtant, celui-ci n’a jamais été auditionné étant donné qu’il était hors du pays.

    Ambatovy a par conséquent déposé plainte et l’enquête a démarré au niveau de la Gendarmerie.

    Arh.

    Les commentaires sont fermées.