Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Écouteurs : l’utilisation abusive peut être nocive

    Écouteurs : l’utilisation abusive peut être nocive

    Il n’y a plus rien à dire sur la prolifération des baladeurs en tous genres actuellement. «A croire que tout le monde est devenu sourd», a plaisanté un aïeul, faisant ainsi allusion à ces appareils qui sont identiques à ceux utilisés par les sourds. Toutefois, un médecin chef service ORL d’un centre hospitalier de la capitale a mis en garde, hier contre leur utilisation abusive, notamment l’emploi en permanence des écouteurs. «Le son peut abîmer l’audition si on dépasse la limite du volume d’écoute et l’utilisation abusive d’écouteurs est surtout nocive pour les enfants», a-t-il indiqué.

    En effet, selon ses explications, sous 70 décibels pondérés A ou dBA, le son sortant des écouteurs ne présente aucun risque de perte auditive peu importe la durée d’écoute. Cependant, à plus de 70 dBA, le temps d’écoute quotidien devient un facteur de risque important. A 85 dBA, par exemple, il n’y a aucun risque connu de perte auditive si l’exposition ne dépasse pas 45 minutes par jour. Par contre, à plus de 85 dBA, il y a un risque important de perte auditive si l’écoute dure huit heures par jour ou plus.

    Il note également que les bouchons d’écouteurs positionnés à l’intérieur de l’oreille ne sont pas aussi efficaces que les écouteurs coussins pour bloquer le son extérieur. Car dans le cas d’un simple bouchon, on a tendance à augmenter le volume sonore afin de couvrir les bruits extérieurs.

    «Il convient de noter que l’utilisation abusive des écouteurs peut aussi avoir des conséquences au niveau du cerveau même si ce n’est pas encore prouvé scientifiquement. Les ondes sonores peuvent avoir des effets négatifs lors d’une utilisation à long terme sur le cerveau humain, ce qui est tout à fait logique», a conclu notre interlocuteur, qui indique qu’il effectue deux auscultations par semaine concernant ce genre de problème.

    Sera R

    Les commentaires sont fermées.