Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Escroquerie  : deux fausses nonnes arrêtées

    Ni plus ni moins qu’une main de fer dans un gant de velours. Deux fausses religieuses ont été arrêtées par les éléments de la 4e Section de la Brigade criminelle (BC).

    Le 5 janvier dernier, la BC a reçu une plainte dénonçant les agissements de quatre femmes qui se prétendent être des sœurs issues de la communauté Trinitaire d’Andriamena (Ambatondrazaka) et d’Antohomadinika. D’après la déposition du plaignant, les prétendues sœurs Zoé, Espérance, Virginie et Eva Marie avaient fait savoir que la communauté Trinitaire d’Andriamena a besoin d’un fonds pour la construction de diverses infrastructures. Profitant de la crédulité de leur victime, les quatre nonnes ont proposé de lui fournir du lait en poudre et de l’huile. Ne se doutant de rien, la proie a mordu à l’hameçon. Elle s’est dit intéressée par l’offre, alors que toutes les négociations ont été faites par téléphone. Elle a même accepté de verser 15 millions d’ariary à titre d’avance. Pire encore, les escrocs en jupon ont demandé à ce qu’on leur envoie l’argent via le service de mobile banking d’un opérateur en téléphonie mobile. L’argent a été transféré mais l’acquéreur n’a jamais reçu ses marchandises. Se rendant finalement compte qu’il s’est fait hameçonner, il a déposé sa plainte à la BC. Les investigations menées par les limiers ont permis de mettre la main sur deux fausses bonnes sœurs. Déférées avant-hier au parquet d’Anosy, la présumée sœur Zoé a été placée en détention préventive. La fausse sœur Eva Marie a quant à elle bénéficié d’une liberté provisoire.

    Mparany

    Les commentaires sont fermées.