Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    AVCOI : Antsirabe devient membre à part entière

    A l’issue de la Conférence des villes et communes de l’océan Indien (AVCOI) qui s’est tenue à Saint-Denis de La Réunion, les 5 et 6 février derniers. Antsirabe a été admis comme membre à part entière.

    L’Association internationale des maires francophones (AIMF) a invité le maire de la Commune urbaine d’Antsirabe, Paul Razanakolona et son secrétaire générale Ravo Lalaina Razafindrazaka à assister à cette rencontre. A noter que la ville d’Eaux ne faisait pas partie de l’AVCOI. Mais à travers un communiqué du maire en guise de rapport, l’intégration d’Antsirabe comme membre à part entier a été officialisée.  D’après les explications, Antsirabe est admis au sein de cette association grâce à ses potentiels économique et démographique. A titre d’information, les communes urbaines d’Antananarivo, d’Antsiranana et de Toamasina sont membres de l’AVCOI depuis des années.

    En un mot, il faut s’agit donner davantage un coup d’élan à l’association des villes et des communes de l’océan Indien (AVCOI). Et quand on dit ville, les termes assainissement et propreté vient tout de suite à l’esprit. Pour dire que la gestion des déchets en milieu insulaire et la réalisation des projets urbains ont également été au centre de la discussion. A ce sujet, l’association joue un grand rôle comme l’appui aux communes, membres des maires francophones.

    A souligner que dans le cadre du partenariat stratégique entre l’AIMF et l’Union européenne figure l’appui à la relance et à la restructuration d’organisations régionales des regroupements des villes. Ainsi, l’AIMF compte parmi ses axes stratégiques le renforcement du poids politique des maires dans la réalisation des projets concrets, ainsi que l’autonomisation des villes.

    La délégation de la ville d’Eaux a pu constater de visu la gestion des déchets de l’île sœur. A ce sujet et en profitant de leur séjour à la Réunion, le maire a noué un noué un partenariat avec la société Wheig, spécialisée dans la valorisation des déchets insulaires. Prochainement, cette dernière sera attendue à Antsirabe en vue de finaliser les différents programmes de collaboration.

    Les commentaires sont fermées.