Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    41è RNS – Lyon  : les Malgaches promettent du show

    41è RNS – Lyon  : les Malgaches promettent du show

    La Rencontre nationale sportive (RNS) approche à grand pas pour les Malgaches d’ici et d’ailleurs. La 41è édition se déroulera sous de meilleurs auspices du 26 au 28 mars prochain à Lyon. Le président de la RNS, Olivier Ramanana Rahary a décortiqué de long en large le programme de cette grande tribune ouverte à la diaspora malgache lors de la première conférence de presse sur le sol malgache hier à Alarobia. Cette année, le karting a été proscrit de la liste des activités sportives pour des raisons logistiques et techniques mais d’autres disciplines ont été ajoutées au menu pour combler le vide (ndlr, le futsal par exemple). La RNS organisera près de 250 matchs vu le nombre d’équipes participantes aux divers sports collectifs.  Comme l’a si bien dit Olivier Ramanana, «Amitié d’abord, compétition ensuite». Autrement dit, ce sont les retrouvailles qui comptent.

    «La RNS n’est pas non seulement un évènement sportif et c’est pour cela qu’on a fait appel à la collaboration des académies (ndlr, art oratoire et littérature)  aussi bien par le biais des branches nationales qu’internationales. 6.000 personnes seront réunies à Lyon. Ce qui nécessite la mobilisation d’une centaine de bénévoles durant les trois jours qui dépassent le seuil d’une simple rencontre sportive car elle embrasse une cause plus noble qui est d’inculquer la valeur culturelle malgache aux jeunes appartenant à la diaspora et aux autres invités», a-t-il expliqué.

    Henri Rahaingosaona est l’un des illustres personnages de l’Havatsa-Upem qui va apporter un nouveau souffle à cette version 2016. D’après ce passionné de lettres et de la langue maternelle, «Les 150 ans du journalisme malgache seront célébrés sous les feux des projecteurs outre la présentation des jeux de société typiquement malgaches tel que le Fanorona et l’E-fanorona. Il s’agit en fait de faire revivre les évènements douloureux vécus par les journalistes malgaches et le peuple malgache en général via le partage des valeurs culturelles et une séance d’informations sur les traditions».

    Rojo N.

    Les commentaires sont fermées.