Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Ankazotoho-Ankadimbahoaka : des tracts et une campagne de dénigrement

    Ankazotoho-Ankadimbahoaka : des tracts et une campagne de dénigrement

    Après avoir échoué dans leurs manœuvres à Ankadimbahoaka, les détracteurs de la société immobilière Filatex se sont déplacés sur l’autre rive de la rivière Ikopa pour inciter la population à la haine.

    Agissant sous couvert de l’anonymat, ils ont placardé des tracts dans tout le fokontany d’Ankazotoho-Anosimahavelona durant  des jours avant de rencontrer la population qu’ils ont gavé de fausses informations portant sur leur expulsion du lieu où ils sont établis actuellement par cette société. Face au désarroi de la population, des représentants du fokonolona ont mené leurs propres investigations pour éclaircir la situation engendrée par ces informations véhiculées par des respectables personnalités. Avec l’aval du chef du fokontany donc, les résultats de cette enquête privée ont été publiés devant la presse, hier. Aucune preuve tangible n’a confirmé de telles affirmations jusqu’à ce jour, a déclaré le Pasteur Roland Rasolonjatovo, porte-parole de la commission chargée de ces investigations, au cours de son intervention d’hier. Les responsables du fokontany ont nié avoir été mis au courant de cette affaire, a-t-il révélé, et aucun document officiel n’existe sur l’acquisition de ces terrains par ladite société.

    La commission d’enquête du fokonolona d’Ankazotoho-Anosimahavelona a aussi informé les habitants que la société Filatex lui a déclaré n’avoir jamais eu l’intention d’investir sur cette autre rive de l’Ikopa. La population en a conclu que des gens malintentionnés veulent semer la zizanie dans les relations sociales dans ce quartier et appelle les autorités publiques à démêler cet imbroglio pour permettre à cette société de mener sa politique de développement propice à la création d’emplois en plus de l’embellissement de la ville dans plusieurs quartiers de la capitale.

    Manou

    Les commentaires sont fermées.