Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Qualification olympique  : hécatombe des athlètes malgaches

    Le premier objecti à atteindre pour les athlètes malgachesn, c’est de se qualifier directement sans passer par le «Wild card» aux Jeux Olympiques avant de  viser des médailles d’or. Mais pour l’instant, l’obtention de cette qualification directe est difficile pour ne pas dire impossible  pour la majorité des sportifs de haut niveau du pays. Ils sont plusieurs à tenter le coup mais seule, la judokate Asaramanitra Ratiarison a obtenu son ticket pour Rio. D’autres disciplines et athlètes continuent actuellement leur quête à l’image des lutteurs, haltérophiles, sprinteurs et judokas.

    Une contre-performance prévisible vu la mauvaise préparation de nos athlètes. Seuls les mieux lotis peuvent prétendre à de meilleurs résultats. Une situation dénoncée par le président du comité Olympique malgache, Siteny Andrianasoloniaiko. Celui-ci a souligné qu’on ne peut pas obtenir de résultats si la préparation se fera en 1 ou 2 mois avant le tournoi.

    «Il n’y pas de miracle sans l’engagement du gouvernement», a-t-il fait savoir.

    De ce fait, la plupart des athlètes n’attendent que le «Wild card» pour pouvoir participer aux JO. C’est le cas pour l’athlétisme, la natation ou encore le judo. Pour autant, l’obtention de cette invitation dépend de la performance des athlètes. C’est la raison pour laquelle, la participation à des tournois internationaux reconnus s’avère nécessaire. Or, faute de moyens financiers, beaucoup d’entre eux restent à quai.

    Naisa

    Les commentaires sont fermées.