Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Paludisme  : vers l’éradication de la maladie d’ici 2017

    Paludisme  : vers l’éradication de la maladie d’ici 2017

    La campagne nationale de lutte contre le paludisme est sur la bonne voie. Le taux de prévalence de cette maladie a tendance à régresser progressivement et le nombre des cas de décès a largement diminué, car si 781 personnes ont été notifiées mortes du paludisme entre janvier et mai 2015, seulement 21 cas de décès ont été déclarés entre novembre 2015 et janvier 2016.

    «L’objectif est d’atteindre l’objectif «zéro cas de paludisme». Madagascar est actuellement en cours de mettre en œuvre la stratégie nationale de lutte contre le paludisme en vue d’éradiquer la maladie d’ici 2017», a déclaré avec optimisme le directeur de la campagne de lutte contre le paludisme, le Pr Arsène Ratsimbason, en marge de la cérémonie de clôture de l’atelier de mise à jour du plan stratégique de communication sur la lutte contre la maladie, hier à l’hôtel Colbert à Antaninarenina.

    Il reste à promouvoir le changement de comportement de la population par rapport aux stratégies adoptées comme l’utilisation des moustiquaires imprégnées d’insecticides, l’aspersion intra-domiciliaire d’insecticides, ou encore la prise des médicaments préventifs.

    La réalisation de la stratégie nationale de lutte contre le paludisme est supportée par un plan de communication qui est l’un des piliers de sa réussite. La mise à jour de ce plan de communication s’avère indispensable car elle contribue à l’amélioration de la prise en charge sanitaire des malades du paludisme et des impacts des interventions de prévention sur la population dans les années à venir.

    Elle permettra également de renforcer le plaidoyer auprès des communautés, des autorités traditionnelles, des leaders d’opinion pour que ces derniers s’impliquent davantage dans la lutte contre le paludisme. Parmi les recommandations adoptées par les participants à l’atelier figurent aussi l’intégration de l’étude de la maladie et de sa prévention dans le programme scolaire, ainsi que la traduction des messages à transmettre par des langues de dialecte locales.

    Noro Niaina

    Les commentaires sont fermées.