Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Taekwondo – JO  : Rakotondrasoa sort de son silence

    Taekwondo – JO  : Rakotondrasoa sort de son silence

    La déception était totale ! Aucun des deux taekwondoïstes malgaches engagés lors du tournoi de qualification olympique n’a pu obtenir le ticket pour Rio. Pire, contrairement à Christopher Dubois qui a pu combattre à Agadir (Maroc), Felana Razafinimanana, handicapée par son poids était déclarée forfait. Face à cette situation, l’autre prétendante à sa place, Hanitriniaina Rakotondrasoa est sortie de son mutisme pour évoquer l’environnement dans lequel s’est déroulé le regroupement des deux femmes et d’exprimer sa frustration.

    « J’ai toujours pris le dessus sur Felana lors de nos précédentes confrontations », a-t-elle d’emblée annoncé pour signifier qu’elle méritait de participer à ce tournoi au Maroc au lieu et place de Felana Razafinimanana. Les deux taekwondoïstes étaient convoquées pour le regroupement en vue de la sélection de l’une d’entre elles pour le voyage à Agadir. « C’est le président de la fédération qui m’a appelé », a-t-elle expliqué. Elles se sont entraînées normalement jusqu’à ce que Hanitra soit tombée malade à l’approche du match-test. « Je regrette que la direction technique n’ait pas repoussé la date du match-test pour que je puisse tenter ma chance », a-t-elle avoué. « Si cela aurai été le cas, je suis sûr que j’ai pu obtenir le ticket », a-t-elle poursuivi.

    Une décision qu’elle impute à l’actuel directeur technique national (DTN), qui selon elle, s’est montré partial sur le traitement des deux taekwondoïstes en faveur de sa protégée, Felana Razafinimanana. Celle-ci a obtenu son billet sans combattre pour Maroc, ensuite.

    Or, c’est le DTN lui-même qui a affiché son scepticisme quant à l’obtention de bons résultats par cette dernière durant le tournoi de qualification olympique. Et ce qui devra arriver arriva…

    Naisa

    Les commentaires sont fermées.