Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Litige foncier : le ministre de l’Intérieur se défend

    Litige foncier : le ministre de l’Intérieur se défend

    Face aux différentes manœuvres de déstabilisation, le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation (Mid), Olivier Solonandrasana Mahafaly a interpellé les détracteurs de l’actuel régime. Ce dernier a été montré du doigt par certains parlementaires opposants et répond aux accusations portées à son encontre.

    * Les Nouvelles : Vous faites actuellement l’objet d’une accusation portée par des parlementaires suite à d’éventuelles ventes illicites de terrains dans la région Sofia. Des ventes effectuées avec une entreprise chinoise

    – Olivier Solonandrasana : Pour ma part, je persiste à dire que je ne suis en contact avec aucune entreprise chinoise, je ne suis pas responsable du service foncier et je ne suis aucunement au courant de cette affaire. Si les parlementaires ont une preuve de ce qu’ils avancent, ils sont libres de porter l’affaire en justice. Madagascar est un Etat de droit. Sinon, c’est une pure diffamation sur ma propre personne et une affirmation gratuite. Il est temps pour nous de renoncer à ces pratiques malsaines de dénonciations calomnieuses afin de déstabiliser les dirigeants.

    * En tant que coach de la Sofia, où en êtes-vous avec le développement de cette région ?

    – De toutes les régions, je peux dire que la Sofia figure parmi celles qui sont avantagées. Aucun ministre n’a pu effectuer les réalisations que j’ai pu faire dans cette localité, en tant que coach. En deux ans, tous les districts ont joui de différentes réalisations en termes d’infrastructures. La population a bénéficié de nouveaux marchés, d’une «tranompokonolona», de nouveaux hôtels de ville, certains districts ont même été électrifiés, les délégués d’arrondissement ont été respectivement dotés de motos.

    En ce qui concerne la situation où vit la région Sofia actuellement, nous sommes en attente d’un rapport du chef de district afin de mobiliser les actions. Il est injustifié de déclarer que le régime Rajaonarimampianina délaisse la région. L’action de lutte contre la famine dans la partie Sud est une mobilisation nationale, une preuve de l’unité nationale. Mais le président et le gouvernement ont déjà prodigué une aide à la partie Nord de l’île, suite aux inondations. Nous programmons une descente sur place d’ici peu. Si nous avons choisi d’agir ainsi c’est pour éviter une récupération politique.

    * Le régime fait actuellement face à des critiques sévères de toutes parts. Vos réactions ?

    – Ce n’est plus le moment de polémiquer, encore moins de déclarer la guerre au gouvernement. Il est inutile de se dénigrer en public, le peuple n’en a plus besoin. Il faut avancer. C’est également un appel aux parlementaires qui se dressent comme étant des opposants. Unissons-nos forces. Personnellement, je ne collabore pas avec ceux qui s’opposent farouchement au régime.

    Recueillis par Nadia

    Les commentaires sont fermées.