Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Coopération bilatérale  : l’Afrique du Sud et Maurice renforce leurs appuis pour le pays

    Coopération bilatérale  : l’Afrique du Sud et Maurice renforce leurs appuis pour le pays

    Ballet diplomatique, hier à Antananinarenina entre le ministre de l’Industrie et du développement du secteur privé, Narson Rafidimanana, et les ambassadeurs respectifs d’Afrique du Sud, Mand Dlomo et de Maurice, Data Karran Goburdhun.

    Il s’agit d’un raffermissement des relations entre la Grande île et ces deux pays.

    «Nous avons longuement discuté de la coopération économique entre Madagascar, Maurice et l’Afrique du Sud. Les secteurs pêche, élevage et agro-alimentaire sont dans leur centre d’intérêt. L’Afrique du Sud est réputée pour son expérience en matière de transformation, dans la mise en boîte et la conservation», a expliqué le ministre Narson Rafidimanana. Une visite de travail d’opérateurs malgaches à l’île Maurice est en cours de préparation en vue de la signature d’un protocole d’accord sur l’exportation de matières transformées.

    Force est de constater que la balance commerciale malgache est négative en termes d’échanges avec l’Afrique du Sud puisque la Grande île n’exporte aucun produit vers ce pays. Actuellement, la culture de maïs en vue d’une exportation est largement envisagée par les deux parties, un projet qui générera beaucoup d’emplois en faveur de la population locale. Plusieurs coopérations allant dans ce sens figurent parmi les perspectives entre les deux pays.

    Une coopération tripartite est également prévue et le ministère fera office de facilitateur. Profitant de cette occasion, le ministre Narson Rafidimanana a annoncé

    l’élaboration d’un projet de loi sur le développement de l’industrie à Madagascar, lequel fera l’objet d’une consultance en deux mois afin d’étudier ses retombées et

    ses compensations. Et avec le Pnud, l’Union européenne et la Banque mondiale, ce projet de loi sera soumis pour adoption au niveau du Parlement.

    Nadia

    Les commentaires sont fermées.