Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    D’un fait à l’autre

    La gendarmerie restitue des bœufs volés à Maevatanàna 

    Grosse prise de la gendarmerie à Nosy Be, dans le fokontany d’Ambodiketsa, commune rurale d’Andriamena, lors d’une mini-opération menée par les éléments de la compagnie de Maevatanàna.

    Les gendarmes ont déclaré au cours du contrôle effectué au parc à bœufs du sieur Betsa et de ses deux fils que 203 sur les 325 têtes de zébus qu’ils détenaient résultaient de vols et ont été restitués à leurs propriétaires après vérification de leurs papiers. Les gendarmes ont en outre saisi 122 têtes de bovidés suspects, qu’ils ont mis en fourrière à Maevatanàna. Les principaux concernés ayant été absents de leur campement lors du passage des gendarmes, des convocations ont été confiées à leur épouse respective, les enjoignant de se présenter à la compagnie de gendarmerie de Maevatanàna, munis des documents attestant de leur propriété sur le bétail mis en fourrière.

    Recrudescence de l’insécurité à Bekily 

    Une dizaine de dahalo armés de fusils de chasse et d’armes blanches ont attaqué plusieurs familles du fokontany de Bekitro, dans le district de Bekily dans la nuit du 22 février, tuant par balles un père de famille et blessant d’autres villageois.

    Les victimes soupçonnent des complicités dans le village puisque l’attaque semble avoir été trop bien planifiée. Lors de cette razzia, les malfaiteurs se sont emparés d’une somme de 150.000 ariary en plus de deux pièces de bijoux estimées à 700.000 ariary. Le fokonolona et trois éléments de la brigade de gendarmerie de Bekitro sont sur les traces des dahalo en fuite depuis la nuit même de l’attaque.

    Manou

    Les commentaires sont fermées.