Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Transport en commun  : la CUA renforce les mesures de contrôle

    La sécurité des usagers de transport en commun, à savoir les taxis-be et les taxis-ville, est au cœur des préoccupations de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA), qui compte renforcer les mesures de contrôle y afférentes. Pour ce faire, la CUA sensibilise les transporteurs en commun à se conformer aux règlementations en vigueur. C’est ce qu’a souligné, hier, le directeur de la communication de la CUA, Esther Rakotoarimanana, lors d’une interview.

    Les transporteurs en commun doivent veiller au bon état de leur véhicule s’ils veulent avoir l’autorisation de continuer à travailler. En cas de constatation d’une quelconque anomalie, notamment au niveau du système de freinage, des phares… ou même de la propreté du véhicule… l’autorisation de circuler est momentanément suspendue jusqu’à ce que le véhicule concerné soit  remis en état. Un contrôle systématique auprès du Centre de contre-visite de la CUA, à Antsakaviro doit se faire tous les quatre mois. Le non-respect de cette disposition est passible de sanctions, qui peuvent aller jusqu’au retrait de la licence d’exploitation du véhicule.

    Pour les taxis-ville, à ces conditions s’ajoute le respect de la couleur beige-crème, série « DB 35 », et de la lanterne, qui devrait être achetée uniquement auprès du Centre de contre-visite de la CUA. Selon notre source, « Les agents de la CUA effectueront des descentes inopinées sur le terrain pour contrôler l’application de ces dispositions, à partir du mois de mars prochain ».

    Fahranarison

    Les commentaires sont fermées.