Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Barikadimy  : la transparence est de rigueur

    Barikadimy  : la transparence est de rigueur

    Le président de l’université de Toamasina, Jérôme Velo, a joué la transparence pour  éviter les risques de grèves dans son établissement.

    Il a devancé les étudiants en leur donnant des explications satisfaisantes sur  la situation, particulièrement en matière de logistique, au sein de cette université de province.  Le président Jérôme Velo a révélé alors que les chambres réhabilitées ne seront dispatchées qu’à la prochaine année scolaire. Il a déjà averti les intéressés que l’attribution des «box» rénovés dans les cités universitaires de Barikadimy sera soumise à des critères rigoureux.

    Le président de l’université de Toamasina a avoué que d’immenses efforts ont été entrepris pour la réhabilitation des salles d’études et que des matériels et accessoires sont en cours d’installation dans les chambres des étudiants.  Le premier responsable de cette université régionale a démenti les rumeurs véhiculées dans la ville de Toamasina comme quoi les anciens occupants ne peuvent plus occuper leur chambre car les séances de distribution de chambres aux étudiants sont en cours actuellement. Les étudiants étaient expulsés du campus de Barikadimy au mois d’août dernier pour pouvoir débuter les travaux de rénovation des cités. Les travaux y afférents sont terminés actuellement avec une capacité d’accueil de près de 2.500 étudiants.

    Toamasina a été la première ville malgache à être dotée de centre universitaire régional dans le temps avec sa filière gestion.

    Manou

    Les commentaires sont fermées.