Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Permis biométrique : problème d’acquisition dans les régionss

    Permis biométrique  : problème d’acquisition dans les régionss

    L’acquisition du permis biométrique pose problème aux résidents des régions puisque sa confection se fait uniquement au chef-lieu de la province avec les charges financières qui en résultent pour les nouveaux titulaires.

    Les habitants d’Ambatondrazaka doivent payer jusqu’à 40 000 ariary pour se rendre au Centre d’immatriculation de Toamasina pour avoir le document et supportent des frais d’hébergement estimés à 20 000 ariary la nuitée au minimum en plus de la restauration. Ceux qui résident dans les zones reculées sont pénalisés plus que les autres puisqu’ils sont obligés de payer plus pour régulariser leur permis de conduire.

     Les responsables n’ont pas pris en compte les conditions climatiques dans le pays en fixant la date-butoir du basculement vers le biométrique à fin-avril d’ailleurs puisque la période de pluies, synonyme d’enclavement, coïncide avec la période de soudure où la population galère dans des problèmes financiers. De plus, les responsables de la délivrance du permis biométrique ne viennent ramasser les anciens permis qu’au moment de leur passage pour les examens de conduite dans les régions.

    De ce fait,  les instructeurs des auto-écoles opérant à Ambatondrazaka ont négocié pour avoir l’autorisation de ramasser les permis des conducteurs des trois districts du lac Alaotra et les emporter pour  être traités au Centre d’immatriculation de Toamasina.

    Rarivo

    Les commentaires sont fermées.