Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Artisanat  : deux millions de personnes concernées

    L’artisanat est l’un des principaux secteurs économiques de la Grande île, surtout en zone rurale. Il concerne près de deux millions de personnes, qui en vivent, plutôt mal que bien pour la plupart : manque d’approvisionnement en matières premières, manque de clients, manque d’organisation voire de professionnalisation du secteur. Mais de nombreuses contraintes mettent également à mal ce secteur.

    Depuis quelques années, l’artisanat tend à devenir le premier secteur pourvoyeur d’emplois qui, à son tour, est dominé par l’informel. Une situation qui s’explique, entre autres, par la fermeture des entreprises franches en raison de la crise.

    Par ailleurs, le paiement des impôts reste une difficulté financière de taille pour les artisans. Près de la moitié des artisans opérant dans le formel témoignent du fait que « les impôts à payer sont plus élevés que les recettes ». Du coup, bon nombre d’artisans essayent de se soustraire au fisc qu’ils accusent de nuire à leur métier. Ils déplorent la méconnaissance de la détermination du montant à payer au niveau des collectivités décentralisées, ainsi qu’au niveau de la Contribution sans pour autant se fier aux bases de calculs.

    Arh.

    Les commentaires sont fermées.