Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Planning familial  : réduire les besoins non satisfaits à 9%

    Planning familial  : réduire les besoins  non satisfaits à 9%

    Dans le cadre de son projet «Le Planning familial accessible à tous», le ministère de la Santé se propose de réduire de moitié les besoins non satisfaits en termes de planification familiale. Ce taux d’insatisfaction étant actuellement évalué à 18%, le ministère espère le ramener à 9% d’ici 2020. De ce fait, Madagascar rejoint les autres pays qui veulent renforcer les interventions pour l’accélération de la réduction de la mortalité maternelle et néonatale (Carmma) dont la campagne a été lancée au mois de septembre 2014 dans le pays. En effet, le Planning familial (PF) est l’un des piliers majeurs de la réduction de la mortalité maternelle et néonatale, en prévenant les grossesses à risque et non désirées. Un PF dont l’accessibilité à tous permet de gérer «la transition démographique» du pays et d’accéder ainsi à son émergence économique.

    Allant dans ce sens, Madagascar s’est engagé à réduire le taux de mortalité maternelle de 478 à 300 pour 100 000 naissances vivantes d’ici 2019, la mortalité néonatale de 26 à 17 pour 1 000 naissances vivantes, toujours d’ici 2019, et augmenter la prévalence contraceptive à 50%, d’ici 2020.

    Une conférence nationale sur ce sujet est prévue pour le mois de juillet prochain à l’hôtel Carlton à Anosy pour une durée de 4 jours. 350 participants sont attendus à cette conférence dont 110 issus des régions.

    Sera R.

    Les commentaires sont fermées.