Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Association Akamasoa : l’effectif des nécessiteux en hausse

    Association Akamasoa  : l’effectif des nécessiteux en hausse

    Chaque année, l’association Akamasoa du Père Pedro ne cesse d’étendre ses interventions au profit de nombreux bénéficiaires supplémentaires. Le bilan de ses actions, qui s’avère positif, reflète les efforts déployés par l’association, depuis 26 ans maintenant, dans la reconstruction des familles en détresse. Pourtant, la hausse de l’effectif de ces dernières reflète l’ampleur de la pauvreté qui sévit dans le pays.

    Au cours de l’exercice 2015, 99 nouvelles familles ont été accueillies définitivement au sein des 22 villages de l’association Akamasoa, situés dans la capitale et en provinces, portant l’effectif total des familles relogées à 3.276, lesquelles comptent près de 14.668 personnes, soit 365 personnes de plus par rapport à 2014. Mis à part ces individus, 479 familles de plus vivant aux alentours du centre ont également bénéficié de l’aide directe d’Akamasoa au cours de cette année de référence, soit au total 2.500 personnes.

    «L’objectif est non seulement de fournir des aides d’urgences à ces personnes en détresse, dont le nombre ne cesse d’augmenter, mais surtout de les amener à prendre leur avenir en main. C’est pourquoi les appuis fournis par Akamasoa dépassent le stade de l’humanitaire et tendent vers la promotion du développement durable de ses bénéficiaires», a souligné la présidente de l’association, Marie Odette Ravaoarivo, dans une interview.

    Grace à l’appui de ses partenaires, Akamasoa a pu relever le défi de mettre à la disposition des bénéficiaires de ses actions les infrastructures nécessaires, notamment des logements, des centres de santé, des établissements scolaires, des routes, des terrains de sport… qui leur permettent de refaire une nouvelle vie. Dans ce cadre, rien qu’au niveau des villages dans la capitale, 103 logements ont été construits l’année dernière. 66 autres maisons ont été réhabilitées (enduits et peinture), et d’importants travaux d’assainissement réalisés dans tous les villages (canaux d’évacuation de’aux usées, trottoirs, bitumage des routes, pavage des ruelles…) d’Akamasoa. Par ailleurs, six nouveaux logements sont actuellement en cours de construction.

    12.850 enfants scolarisés

    Dans sa démarche de reconstruction de la vie de ces familles en détresse qui ont besoin de son soutien, Akamasoa priorise l’éducation des enfants et des jeunes. Actuellement, 12.850 enfants sont scolarisés durant cette année scolaire en cours, soit plus de 15% par rapport à l’année précédente.

    Les écoles d’Akamasoa couvrent tous les âges de la vie scolaire, de la crèche à l’université. Cinq écoles primaires, quatre écoles secondaires et deux lycées, avec 374 professeurs et instituteurs, assistés par 81 aides-enseignants pour les classes, sont fonctionnels.

    Akamasoa dispose également d’une école supérieure pédagogique (ESP), accessible à ses jeunes bacheliers. Sa 1ère promotion, composée de 44 sortants ont reçu leur diplôme pour devenir enseignants, au mois de juin dernier. Par ailleurs, l’association permet également à 70 jeunes diplômés de poursuivre leurs études universitaires, dans des établissements d’enseignement publics ou privés, en finançant leurs frais de scolarité et de transport. Ces jeunes poursuivent leurs études dans des filières aussi variées que la médecine, la communication, la gestion, les langues, le droit et la sociologie. Certains étudient dans la capitale et habitent toujours dans les sites d’Akamasoa, d’autres sont partis à Mahajanga pour assouvir leur ambition de devenir quelqu’un d’utile qui peut participer au développement socioéconomique du pays.

    Fahranarison

    Les commentaires sont fermées.