Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Festival de guitare de Madagascar : une troisième édition haut en couleur

    Festival de guitare de Madagascar   : une troisième édition haut en couleur

    Cette année, Musicians artistes associations and guitarist of Madagascar (Maagma), organise la troisième édition du festival de guitare international de Madagascar du 9 au 17 avril prochain à Antananarivo. L’organisateur promet une édition truculente en invitant plusieurs artistes étrangers. 

    «Le festival de guitare international de Madagascar gagne de l’ampleur cette année», a affirmé Ravaka Narimanana, l’une des membres de l’association Maagma. En effet, si l’année dernière, l’évènement a accueilli des guitaristes espagnols, cette année, quatre artistes étrangers seront les invités d’honneur, en l’occurrence un Italien, un Belge, un Mauricien et un Espagnol. L’ouverture officielle de l’évènement aura lieu le 9 avril prochain à l’hôtel Ibis à Ankorondrano.

    Des ateliers pour chaque style 

    «Notre objectif est que chaque pays dévoile son propre style. Nous souhaitons par ailleurs que ce festival serve de lien entre les genres musicaux étrangers et malgaches. Ainsi, avec ces invités spéciaux, l’évènement se parera-t-il de nombreuses couleurs», a-t-elle continué. En plus, durant ces quelques jours, les artistes internationaux donneront des master-classes et des ateliers pour valoriser les échanges et les expériences avec les Malgaches passionnés de cet instrument. Stephane Martini se penchera sur les musiques moderne et latino, Fabio Barbagallo survolera les diverses techniques du genre classique et Manuel de la Luz présentera le flamenco… Mais des artistes professionnels malgaches partageront aussi leurs expériences aux passionnés. Anselme Ralaimihaotra et Narimanana animeront en effet quelques ateliers en choisissant le thème «La guitare classique» et le «Bà gasy».

    Pour la promotion de l’instrument

    A part ces ateliers et master-classes, ainsi que les divers shows qui se tiendront dans les quatre coins de la capitale, d’autres activités seront aussi au programme. «Cette année, nous allons effectuer une visite d’écoles», a expliqué la guitariste Ravaka Narimanana, ce qui est logique puisque l’objectif de Maagma est de promouvoir l’instrument, surtout chez les jeunes et les enfants.

    Mais avant l’évènement en question et pour le bon déroulement du festival, le Maagma oganisera une audition pour les jeunes désireux de participer à ce festival et aux intéressés du concours, le 26 mars prochain à l’Alliance française d’Antananarivo.

    Holy Danielle 

    Les commentaires sont fermées.