Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    29 mars : le PLD attend l’autorisation de la Préfecture

    Plusieurs manifestations sont prévues pour la commémoration du 29 mars 1947 dans la capitale. Cependant, aucune ne pourra être organisée sans l’autorisation de la Préfecture de police. Le parti libéral démocrate (PLD) attend d’ailleurs cette autorisation. «Nous avons déjà obtenu l’autorisation de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) et on attend à présent celle de la préfecture», a indiqué le leader du parti, Saraha Rabeharisoa, hier après qu’elle ait déposée sa demande auprès de la Préfecture.

    Dans tous les cas, «La manifestation sera focalisée sur l’accès à la liberté économique à Madagascar», a-t-elle fait savoir. A travers cela, le PLD souhaiterait faire part à la population de ses principes idéologiques dans le but de mettre en œuvre un processus démocratique. Il faut noter que le PLD vient d’être enregistré auprès du ministère de l’Intérieur et de la décentralisation en tant que parti d’opposition.

    En tout cas, la nécessité de l’aval de la Préfecture amène à se poser des questions d’autant plus que cette dernière avait indiqué avoir suspendu toute manifestation. Apparemment, seules les manifestations of0ficielles seront autorisées. La Préfecture aura encore jusqu’à demain pour répondre à la demande du PLD. Pour ce qui est des autres manifestations, la Préfecture n’aurait encore reçu aucune demande, alors que plusieurs organisations envisagent d’effectuer une grande marche, notamment pour la revendication de la restitution des îles Eparses par la France.

    T.N .

    Les commentaires sont fermées.