Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Les contes de morne plage : quatre bédéistes malgaches y participent

    Les contes de morne plage : quatre bédéistes malgaches y participent

    Au début de ce mois, l’éditeur Harmattan BD a publié une bande dessinée intitulée «Les contes de Morne plage». Il s’agit d’une adaptation des œuvres de Malcom de Chazal, un célèbre écrivain mauricien. Plusieurs bédéistes, écrivains et poètes y participent, dont quatre bédéistes malgaches.

    Plus d’une dizaine d’artistes de l’océan Indien se sont rassemblés pour réaliser ensemble un projet. Il s’agit d’adapter en version bande dessinée quelques contes célèbres de l’écrivain mauricien Malcolm de Chazal qui est une personnalité majeure de la littérature mauricienne.

    Edité par l’Harmattan BD, l’album s’intitule «Les contes de Morne plage». Quatre bédéistes malgaches y participent, en l’occurrence Farahaingo, Dwa, Pov et Tojo Alain.

    L’initiative revient à la fondation Malcolm de Chazal dont le principal objectif est de faire reconnaître une partie des contes de cet écrivain à travers la bande dessinée. Ainsi, des auteurs mauriciens et français ont repris les scénarios et ont ensuite fait appel à des dessinateurs mauriciens et malgaches. «Cette approche a permis de brasser au-delà de l’île Maurice», a indiqué Pov.

    Une adaptation libérale 

    Cet album ne contient pas tous les textes du livre de Malcolm de Chazal. «Si nous étions dans le domaine de la musique, je qualifierai cet ouvrage de cover, puisque les dessinateurs et les scénaristes ont pris un peu de liberté dans la reproduction des contes. Mais en tout cas, l’histoire reste la même», a expliqué le bédéiste. Cet album servira aussi de tremplin pour promouvoir ces artistes malgaches en commençant par la zone océan Indien, puis l’Afrique, et le monde entier.

    L’Harmattan BD, ou la bande dessinée aux couleurs de l’Afrique, a pour mission de promouvoir les auteurs africains de bandes dessinées et, ce faisant, permet de découvrir autrement l’Afrique à travers le 9ème art.

    Actuellement, sa collection comprend douze albums dont le livre «Tana blues» de Ndrematoa. En effet, la bande dessinée est une discipline qui fonctionne encore en Afrique, surtout si le livre relate l’histoire d’un pays ou du continent.

    Holy Danielle

    Les commentaires sont fermées.