Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Affaire Lylison : le Mapar prend un temps de réflexion

    Affaire Lylison : le Mapar prend  un temps de réflexion

    Les réactions du Mapar étaient très attendues après l’altercation entre les forces de l’ordre et le sénateur Lylison René de Roland, mardi dernier à Avaratr’Antanimora dans la cadre de la commémoration du 29 mars 1947. Mais pour l’heure le parti reste silencieux. Il faut pourtant noter qu’une délégation du Mapar est venue déposer des gerbes de fleurs à Ambohijatovo avec le sénateur. Mais malgré la vive tension sur place, le sénateur Lylision n’a encore fait aucune déclaration alors qu’il semblerait que ce dernier a eu une réunion avec les membres du Mapar, hier. Cela d’autant plus que le rendez-vous avec la presse, prévu se tenir hier avec le sénateur Lylison a été annulé pour une raison inconnue. Mais un responsable du Mapar a fait savoir que la rencontre entre certains membres du parti et le sénateur relevait d’une simple réunion et rien de plus.

    Malgré tout, le Mapar semble déçu par la tournure des évènements. « Depuis quand devait-on obtenir une autorisation de la préfecture pour déposer des gerbes de fleurs en mémoire des combattants ? », s’est interrogé le rapporteur général du Mapar, Pierre Houlder, joint au téléphone hier. D’après lui, « L’Etat encourage la population à oublier la lutte pour l’indépendance au lieu de la raviver ».

    Dans tous les cas il est possible qu’une nouvelle stratégie soit adoptée par le parti, seul ou avec la plateforme Armada. Cela bien que cette dernière n’ait pas été entendue depuis quelque temps. « Nous attendons tous de voir la suite des évènements », a indiqué pour sa part le rapporteur général du Mapar.

    Cependant, l’affaire pourrait être réglée à travers une médiation effectuée par la Gendarmerie entre le général Florens Rakotomahanina et le sénateur Lylison, tous deux étant membres des forces armées. Quoi qu’il en soit, le sénateur Lylison insiste sur le fait que le pare-brise de sa voiture doit être remplacé dans les plus brefs délais.

    T.N.

    Les commentaires sont fermées.