Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Projet Miavotra : opportunité d’emplois pour les jeunes déscolarisés

    Aider les jeunes à être autonomes même s’ils n’ont pas pu terminer leurs études académiques. C’est l’objectif du projet Miavotra qui a pour cible les jeunes de plus de 15 ans ayant abandonné leurs études ou ceux qui n’ont jamais été sur les bancs de l’école. Ce, à travers un programme de formation et de renforcement des capacités qui leur permettront de créer des activités génératrices de revenus (AGR).

    Durant la phase pilote de ce projet qui a été lancé officiellement hier à Anosy, 1 000 jeunes à travers le pays seront visés, à raison de 100 jeunes par circonscription scolaire (Cisco). Les Cisco concernées sont situées dans différents districts du pays, entre autres, Fénérive-Est, Antalaha, Ambanja, Marovoay, Farafangana, Ranohira, Antsirabe…

    Le ministère de l’Education nationale (Men), le ministère de la Fonction publique et le cabinet Action sans frontière collaborent ensemble dans la mise en œuvre de ce projet, financé à hauteur de 46.000 dollars par le gouvernement sud-africain.

    «Mises à part l’éducation à l’entrepreneuriat et la planification des projets en fonction des filières d’activités existantes dans leur région, les bénéficiaires du projet auront l’opportunité de se familiariser avec les lois-cadres régissant l’emploi qui leur permettent de connaître leur droit en tant que travailleur», a indiqué le directeur de la Formation de masse au sein du Men, Paul Ghislain Rakotoarison.

    Sur le court terme, ce projet permet d’assurer l’insertion ou la réinsertion professionnelle des jeunes déscolarisés, tout en allégeant les charges parentales. Sur le long terme, l’objectif est de diminuer le taux de chômage qui reste alarmant chez les jeunes. «La mise en place d’un centre de formation de masse au niveau de chaque direction régionale de l’éducation nationale (Dren) figure parmi les chantiers à entreprendre pour relever un tel défi», a soutenu notre source.

    Fahranarison

    Les commentaires sont fermées.