Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Rallye – Afrique : Madagascar sur les pas du Kenya

    Rallye – Afrique : Madagascar sur les pas du Kenya

    Déception quand tu nous tiens. Après le Kenya, Madagascar via la fédération du sport automobile à Madagascar (FSAM) a aussi annoncé officiellement son retrait des championnats d’Afrique de rallye (ARC) cette saison…sur le plan organisationnel bien évidemment, car les équipages malgaches peuvent toujours se lancer dans l’aventure s’ils en ont les moyens. Evidemment, le coût excessif de l’organisation d’une manche du sommet africain est toujours d’actualité outre le faible taux de participation des concurrents étrangers qui n’est pas de bon augure pour le public, les organisateurs et les partenaires.

    Madagascar est entré dans le cercle des organisateurs des manches de l’ARC de 2011 à 2015 à travers le très connu rallye international de Madagascar (RIM) qui a été une manche décisive de la version 2013 et 2014 ayant permis à Jassy Singh et Gary Chaynes de monter au pinacle. Ainsi, l’Arc se déroulera dans six pays : Côte d’Ivoire, Afrique du Sud, Zambie, Rwanda, Tanzanie et Ouganda. «Le RIM sera toujours inscrit sur le calendrier de la FSAM et sera disputé dans les normes bien que la FIA n’enverra point ses officiels. C’est effectivement la charge afférente au séjour de ces experts de la FIA qui a contraint la FSAM à renoncer à l’organisation d’une épreuve de l’ARC», a expliqué le secrétaire général de la FSAM, Sanjy Rajaonarivelo.

    En outre, les deux équipages malgaches Andry-Jean Luc et Olivier-Haingo étaient présents lors de la première manche du championnat de France, le Rallye terre des Causses, ce week-end avec un bilan assez mitigé. Andry et Jean-Luc ont fini à la 74è place (ndlr, sur 107 participants) au scratch et se sont placés à la 4è position dans la catégorie F213. Quant à la famille Ramiandrisoa, également engagée au 208 Cup, elle a été condamnée à l’abandon à l’ES6 à cause de plusieurs problèmes mécaniques.

    Rojo N.

    Les commentaires sont fermées.