Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Pr Bernard Ramanantsoa : « La transformation du pays passera par l’entreprise »

    Pr Bernard Ramanantsoa  : « La transformation du pays passera par l’entreprise »

    «La financiarisation de l’économie, valeur et valeurs». C’est le thème de la rencontre club affaires entrant dans le cadre du lancement de la session 2016 de formation Cesa (Certificat d’enseignement supérieur des affaires), «Management de l’environnement international».

    A ce propos, l’échange d’hier au siège de la Chambre de commerce et d’industrie France-Madagascar (CCIFM) à Ankorondrano, a été marqué par l’intervention du professeur Bernard Ramanantsoa. Les deux heures et demie ont été riches en partage d’expériences et en échanges en matière économique et financière. Ce directeur général émérite de HEC-Paris a fait un survol de la vraie définition de la mondialisation, estompant ainsi le précepte reçu depuis belle lurette. «La mondialisation, ce n’est pas l’uniformisation. On parle plutôt de globalisation», a-t-il exposé, avançant ensuite plusieurs illustrations vérifiant cette théorie.

    Et parlant d’économie et de finances, le professeur a de suite établi une relation avec la notion de valeur qui est «le seul critère qu’on peut associer à la financiarisation». «Mais cette notion de valeur risque fort de s’évaporer», selon ses explications, reconnaissant néanmoins que Madagascar regorge d’entreprises victorieuses et triomphantes. Abordant le thème de l’entreprise qui, selon sa définition est «un endroit limité dans le temps où se noue le contrat», le professeur Bernard Ramanantsoa n’a pas manqué d’avancer son opinion sur la solution au développement de Madagascar. Répondant à la question de l’assistance sur le rôle social de l’entreprise à Madagascar, il a affirmé que «ce ne sera par l’Armée qui fera l’Histoire du pays ce sera le business. La transformation de Madagascar passera par l’entreprise. Et l’école est le dernier rempart», a-t-il garanti.

    L’assimilation de la notion d’éthique à l’entreprise et à l’économie a toutefois été un sujet qui a suscité un débat fructueux. Les avis de l’assistance étaient divisés sur le rôle prépondérant de la notion d’éthique dans la gestion d’une entreprise.

    Nadia

    Les commentaires sont fermées.