Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Infrastructure : le village de la Francophonie sera achevé à temps

    Infrastructure : le village de la Francophonie  sera achevé à temps

    Madagascar se met actuellement aux couleurs de la Francophonie. Toutes les grosses œuvres et infrastructures destinées à l’accueil du 16è sommet prévu se tenir à Madagascar du 22 au 27 novembre sont en chantier. Hier à Andohatapenaka, le président du Conseil d’administration de la Société d’équipement immobilier de Madagascar (Seimad), Luc Rakotonirina a entrepris une visite de chantier du site où sera implanté le «village de la Francophonie».

    Cette infrastructure dénommée «village Voara» figure parmi les projets présidentiels en cours. Bâti sur une superficie de 7 ha, ce village comprend deux bâtiments de cinq et DE sept étages respectivement, de 220 appartements au total, ainsi qu’un autre bâtiment et un hôtel de 10 étages avec 100 appartements chacun. A part la partie habitation, le «village Voara» comprendra également une galerie commerciale et artisanale, une grande salle de conférences pouvant accueillir jusqu’à 800 personnes, ainsi que deux salles de cinéma.

    Selon les explications du PCA de la Seimad, «Le coût total des travaux de construction sont de 40 millions d’euros provenant du fonds propre de la Seimad, qui est un organisme rattaché auprès du ministère d’Etat en charge des Projets présidentiels, de l’aménagement du territoire et de l’équipement (Mepate)». Mais encore, les travaux sont entrepris par des entreprises malgaches afin de valoriser le savoir-faire des techniciens du pays.

    D’ailleurs l’architecte qui a établi le plan de ce site est un citoyen malgache dénommé «Rafano».

    Prévus être achevés en octobre prochain, ces appartements serviront à héberger une partie des invités durant le sommet international. Après cet évènement, les appartements resteront la propriété de l’Etat malgache et seront mis en vente ou en location.

    Nadia

    Les commentaires sont fermées.