Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Vie d’entreprise : la RSE mise en avant

    Vie d’entreprise : la RSE mise en avant

    C’est dans le cadre de la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) que l’entreprise textile Socota à Antsirabe a décidé d’apporter son appui à la région Vakinankaratra pour accompagner les malades sélectionnés pour bénéficier des traitements spéciaux dispensés par les chirurgiens du bateau Mercy Ships ancré à Toamasina. Ils sont cent cinquante à être sélectionnés dans la région Vakinankaratra et ses environs, Haute Matsiatra, Amoron’i Mania et Itasy. Au mois de mars 2015, l’équipe de chirurgiens du bateau Mercy Ships était présente dans la ville d’Antsirabe pour une mission d’évaluation dans trois centres médicaux dont le Service médical inter-entreprise d’Antsirabe (Smia), qui regroupe près de 12 000 salariés à Antsirabe.

    L’équipe est ensuite revenue au mois de décembre dernier pour la sélection des malades et 150 sur 2300 ont été alors retenus. Cette troisième vague a quitté la ville d’Antsirabe samedi dernier, et restera à Toamasina pendant deux à six semaines selon la durée de l’intervention. «L’appui du groupe Socota à la région Vakinankaratra pour le voyage de ces malades à Toamasina, et le soutien de l’équipe du Mercy Ships lors de leurs mission à Antsirabe entrent dans le cadre de la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Engagés dans ce domaine, 20% de la masse salariale dans le groupe sont engagés dans la RSE», a fait savoir Véronique Auger, directrice générale des divisions textile de cette entreprise.

    Valorisation des ressources humaines

    Après les difficultés traversées durant la crise de 2009, cette entreprise qui approvisionne en tissus 50 à 60% des entreprises franches à Madagascar recommence à investir massivement dans les ressources humaines actuellement. Cela à travers plusieurs formations professionnelles réalisées en partenariat avec l’Alliance française d’Antsirabe, l’Université d’Antananarivo et une université du Canada. «Ces formations dispensées aux salariés portent sur le développement personnel et l’agrandissement

    de l’équipe. Une partie d’entre eux peuvent également suivre des cours en ligne à travers le Textile human ressource council (THRC). A part cela, vingt-quatre étudiants en ingéniorat à l’annexe de l’université d’Antananarivo à Antsirabe se spécialisent actuellement dans l’ingéniorat du textile avec l’appui du groupe», a souligné le responsable des ressources humaines du groupe. Cette entreprise regroupe actuellement près de 7 000 employés directs.

    Riana R.

    Les commentaires sont fermées.