Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Ella Inham H : « La grève n’a plus sa raison d’être »

    Ella Inham H : « La grève n’a plus  sa raison d’être »

    Contrairement à celui du Syndicat du personnel de l’administration pénitentiaire, l’appel à la grève lancé par le Syndicat des greffiers de Madagascar (SGM) n’a pas été entièrement suivi.

    D’après Ella Inham Herinatrehina, greffier en chef du tribunal d’Anosy, les greffiers du Tribunal de première instance (TPI) d’Antananarivo ont travaillé. « La grève n’a plus sa raison d’être car des efforts ont été entrepris par le ministère de la Justice, en répondant favorablement aux revendications des membres du syndicat. A titre d’exemple, les greffiers vont toucher cet après-midi (ndlr : hier) les arriérés des émoluments du mois de décembre 2015. Ceux de janvier et février seront payés mercredi (ndlr : demain). Ce n’est qu’un exemple parmi les doléances du syndicat car, pas plus tard que le 23 mars dernier, une lettre officielle a été envoyée au ministre des Finances pour la création de 42 postes budgétaires pour le concours d’élèves-greffiers en chef », a-t-elle expliqué.

    Ella Inham Herinatrehina a aussi précisé que certains greffiers grévistes ont décidé de reprendre le travail après avoir appris les avancées des négociations. La prestation de serment des inspecteurs des impôts ainsi que des audiences publiques se sont en effet déroulées en présence de greffiers.

    Par ailleurs, elle a profité de l’occasion pour rappeler brièvement les principales réalisations du greffe du TPI d’Antananarivo en six mois, entre autres l’informatisation des services, l’amélioration de la sonorisation dans les salles d’audience, l’uniformisation des tenues de travail qui permet de distinguer les greffiers des usurpateurs.

    De leur côté, les greffiers en grève, par le biais du président du président du syndicat Nicolas Rabenandrasana, ont réitéré que la grève se poursuivra tant qu’une entente ne sera pas trouvée. Ils ont même décidé de l’intensifier en menaçant de suspendre le service minimum.

    Mparany

    Les commentaires sont fermées.