Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Ministère : inamovible Jean Anicet Andriamosarisoa

    L’annonce du nouveau gouvernement, hier, au palais d’Etat d’Iavoloha, a accouché du déjà vu. Le ministre sortant de la Jeunesse et des sports (MJS), Jean Anicet Andriamosarisoa, a été reconduit à son poste. Alors que des noms ont circulé pour lui succéder, les dirigeants ont préféré jouer la carte de la continuité.

    Une nouvelle qui ne ravit pas uniquement le ministre puisque dans le milieu du sport fédéral, certaines fédérations peuvent jubiler également. Leur souhait de voir Jean Anicet Andrimosarisoa resté à son fauteuil a été exaucé. En effet, avant la formation de ce nouveau gouvernement, quelques présidents de fédérations sportives ont pris position en faveur du ministre. Pour eux, il mérite de poursuivre les actions qu’il a entreprises depuis qu’il a occupé le bureau d’Ambohijatovo.

    Ainsi, le ministre de la Jeunesse et des sports sera de nouveau attendu de pied ferme suite aux promesses faites aux dirigeants des sports fédéraux. Outre la politique nationale du sport dont l’adoption sera une bataille de longue haleine, les subventions allouées aux fédérations demeurent une question presque sans réponse. D’ailleurs, un président de fédération a souligné que si on continue de traiter le sport de la même manière, il ne faut jamais s’attendre à un meilleur résultat. La pression demeure sur les épaules du ministre.

    Naisa

     

    Les commentaires sont fermées.