Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Chacun sa victoire

    Chacun sa victoire

    On ne change pas une équipe qui gagne. Il n’est pas nécessaire de changer quoi que ce soit tant que les membres de

    l’équipe restent efficaces. Ce qui semble avoir été le cas avec la formation du nouveau gouvernement puisque la majorité des ministres ont été reconduits bien que certains aient juste été affectés à un autre département. Cependant, chacun a son concept de la victoire et libre à lui de la définir.

    Dans tous les cas, une chose n’est pas passée inaperçue. Le Premier ministre est un administrateur civil et des membres de ce corps n’ont pas attendu longtemps pour se faire entendre. Ce qui est déjà, pour ces derniers une victoire. Depuis la nomination du nouveau chef du gouvernement, ses pairs se sont manifestés pour le féliciter et lui dire à quel point ils sont fiers de leur représentant au sein du gouvernement. Une situation plus ou moins inhabituelle étant donné que les administrateurs civils sont plus ou moins discrets dans l’ensemble. Mais ce qui est fait est fait et on ne peut les blâmer puisque c’est leur moment à eux. Depuis quelque temps d’ailleurs, c’est devenu la tendance. La solidarité semble gagner du terrain, pour on ne sait quelle raison mais en tout cas pas toujours pour la bonne cause. Tout est bon pour se faire remarquer dans l’espoir, un jour, de se démarquer, alors les déclarations se succèdent

    disant que l’on soutien une personne, une idée, une cause, et bien d’autres encore. Mais peut-être est-ce juste un prétexte pour dire que l’on existe et qu’il ne faut en aucun cas nous oublier sinon…

    D’ailleurs, les natifs de la Sofia n’ont pas hésité à soutenir le Premier ministre qui est, lui aussi, originaire de cette région. Ce qui prête souvent à confusion puisque ceux qui passent dans les médias ne sont pas forcément représentatifs d’une communauté.

    Récemment encore, Anjozorobe était au centre de tous les débats. Pas seulement auprès de la population Antandroy, ni des habitants de la capitale, mais également en haut lieu, au sein de l’Exécutif qui en a fait une affaire d’Etat. Mais peu de temps après, bien que la famille de la victime ait proféré toutes sortes de menaces, l’affaire semble avoir été résolue par on ne sait quel moyen. Mais vu la rapidité à laquelle les choses se sont passées, la magie ou un miracle semble être le qualificatif le plus approprié. Mais avant cela, plusieurs associations se déclarant originaires de l’Androy, se sont bousculées pour faire toutes sortes de déclarations.

    C’est ainsi que les choses se passent dans le pays, et qui sait si cela pourrait changer un jour. Une bonne manière de faire du chantage indirectement et efficace dans la plupart du temps, qui plus est, aux yeux du monde entier. Comme quoi, Madagascar, le pays du mora mora, semble se justifier.

    Tahina Navalona

     

    Les commentaires sont fermées.