Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Faux billets : un réseau de faussaires démantelé

    Faux billets  : un réseau de faussaires démantelé

    Un important réseau spécialisé dans la falsification de billets de banque a été démantelé par la police. Huit présumés membres du réseau font actuellement l’objet d’une enquête serrée.

    Belle prise de la police nationale. Huit suspects arrêtés, 1.400 faux billets sous forme de coupures de 10.000 ariary saisis. C’est le résultat de l’opération menée conjointement par les éléments du commissariat central de Mahajanga et de la 4è Section de la Brigade criminelle d’Anosy Antananarivo.

    D’après le commissaire de police Thomas Richard Rakoto, commissaire central de la ville de Mahajanga, trois personnes dont deux femmes ont été arrêtées dans la Cité des Fleurs, tandis que cinq autres suspects ont été arrêtés dans la capitale.

    «Nous avons agi sur la base d’un renseignement. Selon notre informateur, deux personnes dont une femme détenaient des faux billets dans un bar à Tsaramandroso. Forts des descriptions fournies par l’informateur, nos éléments se sont rendus à l’endroit indiqué et ont découvert les deux suspects», a expliqué le commissaire de police Thomas Richard Rakoto.

    La fouille opérée par les policiers a permis de découvrir les fausses coupures d’une valeur de 14 millions d’ariary, savamment rangées et dissimulées dans le sac de la dame.

    Lors de l’enquête sommaire, les deux suspects ont fini par passer aux aveux et déclaré que les faux billets leur ont été confiés par un homme demeurant à Ambohipo (Antananarivo) et devraient être remis à une habitante de Tanambao Sotema. Le lendemain, cette dernière a été arrêtée chez elle.

    Des matrices saisies

    En vue de remonter la filière, les policiers de Mahajanga ont travaillé de concert avec leurs collègues de la capitale. Les limiers de la Brigade criminelle se sont déplacés à Ambohipo, chez le présumé cerveau de l’affaire. L’attirail du faussaire dont des matrices et des ordinateurs a été découvert chez lui. Poursuivant leurs investigations, les policiers ont mis la main sur quatre autres suspects.

    Il faut reconnaître que les faussaires imitent relativement bien les éléments de sécurité des billets car la ressemblance entre les faux et les vrais billets est frappante. Ce qui laisse prétendre qu’ils ont déjà réussi à écouler d’autres faux billets dans la capitale de Boeny. Les trois personnes mises en cause à Mahajanga ont été transférées dans la capitale.

    Mparany

    Les commentaires sont fermées.