Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    MEETFP : valoriser l’enseignement technique

    La passation de service entre l’ancien ministre de l’Emploi, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (MEETFP), Benjamina Ramanantsoa-Ramarcel et son successeur, Marie Lydia Toto Raharimalala s’est déroulée, hier au siège du ministère à Ampefiloha. La ministre entrante a félicité le travail de son prédécesseur. Dans ce sens, elle se déclare prête à poursuivre les efforts déployés par son prédécesseur.

    Ancienne députée élue à Fandriana, Marie Lydia Toto Raharimalala a déjà occupé ce poste dans le gouvernement Camille Vital. Maintenant, elle revient à la tête de ce département. Suivant la politique de l’Etat sur l’emploi, elle mise sur la promotion de l’autonomisation des femmes et de l’enseignement technique.

    Dans son discours, la nouvelle ministre a souligné la nécessité d’implanter des centres de formation professionnelle dans les districts. «Notre priorité est d’améliorer la qualité des formations qu’on dispense aux salariés, dans ce cadre il faut voir de près les infrastructures, les enseignants» a-t-elle affirmé. D’après toujours Marie Lydia Toto Raharimalala, la mission de ce département est surtout basée sur la formation des jeunes à être compétents dans le travail qu’ils envisagent exercer à l’avenir. En tout cas, c’est le ministère de la Fonction publique et de la réforme de l’administration qui s’occupe des sociaux des travailleurs, néanmoins il existe une continuité entre ces deux départements, toujours selon ses explications.

    Mamisoa Antonia

     

    Les commentaires sont fermées.