Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Suivi de l’Examen de politique commerciale

    L’atelier national de suivi de l’Examen de politique commerciale (EPC) organisé par le ministère du Commerce et de la consommation, et le secrétariat de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) dans les locaux de la Banque mondiale à Anosy, prendra fin ce jour. L’atelier de quatre jours porte sur la mise en œuvre de l’engagement de Madagascar inscrit dans sa politique commerciale présentée aux membres de l’OMC lors de son 3è EPC en juillet 2015. Ce qui devrait aboutir à l’appui technique des partenaires techniques et commerciaux de Madagascar pour l’application de certaines mesures de réformes dans le domaine du commerce.

    En effet, le mécanisme de l’EPC permet d’apprécier et d’évaluer, d’une manière régulière toute la gamme de politiques et pratiques commerciales des membres de l’OMC et leur incidence sur le fonctionnement au niveau du secteur. Dans ce sens, l’EPC contribue à faire en sorte que tous les pays membres de l’OMC respectent scrupuleusement les règles et les engagements définis dans les accords commerciaux multilatéraux et plurilatéraux.

    Un examen périodique

    Il s’agit d’un examen périodique auquel les pays membres de l’OMC doivent se plier. En tant que Pays moins avancé (PMA) et membre de l’OMC, Madagascar soumet ses politiques commerciales au niveau de l’organisation tous les six ans. La première remonte à 2011, la seconde à 2008, et la dernière a été présentée en juillet 2015. «Un suivi des engagements faits par le gouvernement malgache relatif à la facilitation du commerce et du climat des affaire à Madagascar s’avère nécessaire. Cela pour garantir la stabilité économique dans le pays», indique le communiqué officiel du ministère du Commerce et de la consommation.

    Riana R.

     

    Les commentaires sont fermées.