Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Formation internationale : deux judokas malgaches en éclaireurs

    Boosté par sa nomination en tant que Chairman du judo africain, Siteny Randrianasoloniaiko, président de la Fédération malgache de judo (FMJ), ne compte pas s’arrêter en si bon chemin pour mettre sur orbite les judokas malgaches. Cela commence par la préparation de la relève sur le plan international.

    Alors que Fetra Ratsimiziva et Asaramanitra Ratiarison ont montré leur capacité après 10 ans dans le haut niveau, le moment est venu de lancer les jeunes dans le bain. Ainsi, Brenda Andriantiana et Ricky Ramalanjaona feront partie de la relève sur laquelle la FMJ va miser à partir de maintenant. Actuellement, ils suivent des stages au centre international de la Fédération internationale de judo (FIJ), jusqu’au mois de juillet prochain, avant de rentrer au pays, et s’y installer définitivement ou presque, à partir de la prochaine saison.

    Dans cette optique de bonifier les jeunes judokas malgaches, la FMJ prévoit d’envoyer cinq judokas se perfectionner dans ce centre de la capitale hongroise. Si leur nombre est déjà déterminé, la durée de leur séjour reste à définir. Les cinq judokas malgaches demeureront en terre hongroise pendant quatre ans si l’on se réfère au projet de la fédération.

    En tout cas, la lutte sera serrée entre les meilleurs jeunes judokas du moment pour obtenir les trois dernières places disponibles. Ce qui est sûr, leur performance dans les trois compétitions nationales majeures comptent beaucoup. Brenda Andriantiana n’est plus à présenter. Elle domine outrageusement chez les -57 kg dames dans la Grande île. Quant à Ricky Ramalanjaona, il pourrait être le digne successeur de Fetra chez les -81 kg hommes s’il décide d’abandonner les -90 kg.

    Naisa

     

    Les commentaires sont fermées.