Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Manifestation populaire : « Aro Riaka » se ridiculise

    Manifestation populaire  : « Aro Riaka » se ridiculise

    Alors que le contexte politique et socioéconomique du pays inquiète, voilà que certaines organisations souhaiteraient créer le trouble au sein de la population, cela au nom de l’intérêt de cette dernière.

    Prévue se dérouler hier sur la place du 13 mai, la grande manifestation publique menée par les membres de l’association «Aro Riaka» n’a pas drainé la foule. Pour la majorité des passants à Analakely, le mouvement est même passé inaperçu. Du coup, les forces de l’ordre qui ont investi les lieux tôt dans la matinée d’hier, ont juste attiré la curiosité des passants. En fait, les leaders étaient sur place, mais leur nombre largement inférieur par rapport aux éléments de l’Emmo a très vite poussé les manifestants à rester tranquilles, d’autant que malgré l’appel   à une mobilisation générale de la population, cette dernière a complètement laissé en plan «Aro Riaka».

    En entendant les motifs de leur manifestation, certaines personnes n’en reviennent pas. En fait, «Aro Riaka» pointe du doigt les étrangers, mais également les opérateurs économiques du pays, les accusant d’accaparer et de vendre les terres tout en exploitant les ressources du pays. A l’heure où l’Etat fait appel à des investisseurs étrangers, «Aro Riaka» veut les chasser du pays. C’est carrément le monde à l’envers et d’une bassesse d’esprit dépassée par le temps. Par quel moyen et par quel miracle, Madagascar peut-il s’en sortir devant le contexte actuel sans l’intervention des opérateurs économiques ? Peut-être qu’«Aro Riako» est tellement aveuglé par la politique qu’en matière économique, elle refuse de reconnaître que les opérateurs privés participent activement au développement de l’économie du pays. A titre d’exemple, une grande partie des recettes fiscales de l’Etat proviennent de ces opérateurs économiques privés. En créant des emplois, ils participent également activement au volet social de la population.

    Dessous politiques

    En effet, en voyant la présence des quelques politiques à Analakely, tels que l’ancien ministre de la Transition, Alain Andriamiseza, l’ancien membre du Congrès de la Transition, Joseph Yoland, ou encore le pasteur Edouard Tsarahame, on pourrait soupçonner un mouvement à caractère politique.

    Quoi qu’il en soit, la manifestation, dirigée par Odon Grégoire Rakotonirina, semble n’avoir attiré que les curieux, particulièrement les marchands ambulants qui n’en finissent pas de jouer à cache-cache avec la police de la commune. «Notre pays est malade, sauvez notre pays», a-t-il scandé tout en accusant les dirigeants d’agir à l’encontre des intérêts de la population. Des propos qui sèment le trouble dans le pays en ces temps où la situation est au plus mal, particulièrement sur le plan politique.

    Haja R.

    Les commentaires sont fermées.