Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Instituteurs : des formations à distance

    Le manque de qualification pédagogique des instituteurs, constitués en majorité d’enseignants communautaires, est une réalité qu’on ne peut nier. L’initiative du ministère de l’Education nationale (Men) de renverser cette tendance a obtenu le soutien de plusieurs partenaires publics et privés, d’où la naissance du projet «Formation à distance des enseignants du primaire à Madagascar» (Fadep.mg), financé par l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) et l’Agence française de développement (AFD).

    Lancé officiellement hier, à l’occasion de la cérémonie de signature de convention de partenariat entre les parties prenantes, ce projet sera mis en œuvre dans huit régions, à savoir Analamanga, Vakinankaratra, Amoron’i Mania, Alaotra-Mangoro, Diana, Sava, Analanjirofo et Atsimo-Andrefana. Dispensées à distance, ces formations se feront ainsi au moyen des Technologies de l’information et de la communication (Tic). Les enseignants cibles seront dotés de Smartphone leur permettant d’accéder aux cours en ligne. Des séances de regroupements seront toutefois organisées de temps à autre.

    «Ce programme s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de la qualité de l’éducation, un des axes stratégiques de la politique du ministère. Son objectif est d’assurer une efficience et un pragmatisme aux actions envisagées, notamment dans l’effectivité des changements concrets suscités dans les pratiques de classe», a indiqué dans son allocution le ministre Paul Rabary.

    Pour cette première phase, d’une durée de deux ans, «Fadep.mg» se focalise sur la formation de 1.000 enseignants du primaire. Après cette étape, le ministère compte poursuivre ce projet dans les 22 régions.

    Fahranarison

     

    Les commentaires sont fermées.