Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Lutte contre le changement climatique : 7,8 milliards d’arbres à planter d’ici à 2020

    Lutte contre le changement climatique : 7,8 milliards d’arbres à planter d’ici à 2020

    Les Etats membres de l’Organisation des Nations unies (ONU) ont matérialisé leurs engagements sur la lutte contre le changement climatique, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la terre nourricière (JMTN) à travers la signature de l’accord y afférent.

    «Des arbres pour la terre ». Ce thème de la JMTN de cette année, qui fixe l’objectif de planter 7,8 milliards d’arbres d’ici aux cinq prochaines années, à raison d’un arbre pour chaque habitant de la planète, constitue l’un des moyens pour tous les Etats d’honorer leurs engagements sur la lutte contre le changement climatique.

    Raison pour laquelle la JMTN a coïncidé avec la cérémonie de signature de l’accord de Paris sur le changement climatique, organisée jeudi dernier, au siège des Nations unies à New York. Ledit accord a été adopté par l’ensemble des 196 parties à la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique, lors de la COP21 à Paris, le 12 décembre 2015. Dans cet accord, tous les Etats s’engagent à œuvrer pour limiter la hausse globale des températures sous la barre des 2°C, voire même 1,5°C dans la mesure du possible, considérant la gravité de la situation.

    1 ha d’arbres adultes absorbe 1 ha de CO2 par an

    Des techniciens auprès du ministère de l’Environnement, de l’écologie et des forêts ont expliqué pourquoi les arbres constituent les meilleurs moyens pour lutter contre le changement climatique. Premièrement, ils absorbent l’excès de CO2 de notre atmosphère. « En un an, un hectare d’arbres adultes absorbe la même quantité de CO2 produite par l’émission d’une voiture parcourant 80.000 km » a-t-on précisé. Ainsi, les arbres aident à filtrer l’air que l’on respire, absorbent les odeurs et les gaz polluants (oxyde d’azote, ammoniac, dioxyde de soufre et ozone) et filtrent les particules de l’air grâce à leurs feuilles et leur écorce.

    En outre, les arbres nous aident à lutter contre les pertes d’espèces. En plantant des arbres adaptés au milieu naturel, nous pouvons lutter contre les pertes d’espèces et connecter des habitats entre des parcelles de forêts. Par-dessus tout, les arbres aident les communautés à atteindre une durabilité économique et environnementale, tout en fournissant de la nourriture, de l’énergie et des revenus. Le projet « Adiafo », mené dans les districts d’Ankazobe et d’Ambohidratrimo, financé par l’Union européenne, en constitue un exemple concret. Ce projet porte déjà ses fruits après les huit premiers mois de mise en œuvre. 960.000 jeunes plants sont actuellement mis en terre. Et, les 40 pépiniéristes locaux ont pu améliorer leurs revenus grâce à la vente des jeunes plants.

    Fahranarison

    Les commentaires sont fermées.