Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Syndicat- Air Madagascar : le bras de fer continue

    Suite aux revendications des quatre employés de la compagnie aérienne nationale Air Madagascar concernant leur réintégration et le paiement de tous leurs avantages et droits légaux, la direction générale de la compagnie a sorti une note, hier, annonçant qu’«en aucun cas, la question de réintégration ne rentre dans les compétences du tribunal administratif. Par conséquent, toute réintégration réclamée par les quatre agents sur la base de ces jugements est infondée».

    Dans la même foulée, la direction générale d’Air Madagascar a souligné à travers ce communiqué officiel que la compagnie a été autorisée par l’Inspection du travail à procéder au licenciement des quatre agents. Et cette décision leur a été notifiée. Ils ont par la suite intenté une action devant le tribunal administratif pour demander annulation de la dite autorisation et son sursis à exécution. Mais la direction générale de la compagnie a répliqué que «les jugements successifs rendus par le tribunal administratif dans le cadre de ces procédures ne sauraient concerner Air Madagascar. Lesdits jugements ne concernent que le sursis à exécution de l’autorisation de licenciement et relèvent du ressort de l’Inspection du travail».

    Pour sa part, Rado Rabarilala a annoncé hier que «Nous sommes dans un Etat de droit et nous attendons le moment fatidique de rencontrer le directeur général de la compagnie». Les quatre employés de la compagnie poursuivent dans ce cas leur manifestation à Ivato et devant le siège de la direction générale à Analakely.

    Riana R.

    Les commentaires sont fermées.