Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Contrôle du territoire : renforcement des capacités des nationaux

    «Dans un contexte de menace sécuritaire globale élevée, et en vue de la bonne tenue des différentes rencontres internationales de cette année à Madagascar, nous sommes heureux de pouvoir appuyer le ministère de la Sécurité publique dans le renforcement des capacités du personnel en charge du contrôle de l’immigration dans la détection des tentatives d’entrée irrégulière sur le territoire». Ces déclarations sont du Chef de bureau de l’Organisation internationale pour la migration (OIM) à Madagascar, Daniel Silva y Poveda, hier. C’était lors de la session d’ouverture de la formation sur le renforcement des capacités de contrôle de l’accès au territoire national qui se déroule à Ivato.

    En vue des sommets

    Cette initiative entre dans le cadre de l’accueil des deux Sommets internationaux à Madagascar cette année, à savoir le Sommet du Comesa en octobre, et le 16ème Sommet de la Francophonie en novembre. «Ces évènements verront la participation et la présence d’un nombre inédit de délégations gouvernementales de haut niveau, et entraînent dans leurs sillons respectifs une multitude d’évènements préparatoires et annexes aux Sommets générant un flux de visiteurs étrangers  particulièrement important», note le communiqué de l’OIM.

    En effet, la sécurité de ces deux rendez-vous et les évènements préparatoires sont indispensables. Les participants sont constitués de seize agents du service central de la Police de l’air et des frontières (Paf), quatre fonctionnaires du Service central de sécurité du territoire (SCST) et du Service central des enquêtes spécialisées et de la lutte contre les fraudes documentaires (SCESLFD), et quatre fonctionnaires issus de la  Direction du protocole et de celle du système d’information du ministère des Affaires étrangères.

    Jao Patricius

    Les commentaires sont fermées.